22. Saison 2… Go !

Il est 7h00 ce mercredi 31 janvier.
Je suis dans le train inter-cités Cognac-Angoulême. L’aventure commence mollo…mollo. Pas très vendeur le tortillard local pour attaque le récit d’une telle aventure et débuter la saison 2….!

Photo 31-01-2018 06 35 38.jpg

Delphine vient donc de me déposer à la gare de Cognac avec la Barbie Mobile et c’est reparti pour une demi-journée de test des modes de transport européens ! Une matinée variée du train régional qui s’arrête à chaque carrefour pour charger des volées de lycéens embrumés en route vers le bac blanc de français sans grande motivation, au TGV bondé de jeunes cadres hyper dynamiques en costume (mode) mais un peu serré qui bossent leur dossier du jour en route vers la nouvelle city bordelaise, en passant par l’Airbus d’air Portugal et quelques transferts via UBER et ses Audis un peu limées (en France) et ses Dacia (un peu kitch) au Portugal…. Je n’ai jamais autant voyagé ces dernières années que ces derniers mois. Je pense à mes potes qui passent leur vie entre leur voiture de fonction, les trains et les avions…Je ne suis pas envieux ! J’ai passé la première moitié de ma vie professionnelle en vadrouille, je suis conscient de la chance que j’ai aujourd’hui de pouvoir renter à la maison entre midi et deux ! Alors pour ma part, J’espère vraiment que ce trajet est le dernier de la série… J’ai hâte de lancer les amarres à Delphine lundi devant l’Aquarium, sur notre ponton, à notre place, à 100 kms de la maison !

IMG_0694

Mais en attendant cet inouï pur moment de fabuleux bonheur incroyable que j’imagine d’une rare intensité (je vais encore avoir la larme à l’œil !) , il y a encore un peu de boulot.

Le piège.
J’arrive dans quelques heures…en début d’après-midi et mon équipage le lendemain. J’ai donc une journée pour faire les courses et surtout préparer au moins 5 repas pour quatre personnes à la mode Arnaud….
Je suis piégé. Il m’a piégé. Et avec ce p…. de blog qui raconte tout, je me suis auto piégé. Non mais quel con ! On aurait pu faire comme sur tous les bateaux… Un saucisson, des chips, des kinders et des mars, une poche de fruits secs et un verre de rhum…. Mais non!!.. On a fait dans le Sauté de Veau sauce machin-truc et dans l’entrecôte pommes grenailles ! On à débouché des vins de caractère… des alcools réputés… et suprême erreur, on a fait déguster la tarte aux pommes… Quelle M….. Je suis donc condamné à faire au moins aussi bien que mon petit frère (qui lui s’entraîne tous les jours) si je ne veux pas passer par dessus bord ou être débarqué par un équipage de mutins sur une île déserte au large du Portugal ! Maintenant que dans l’esprit populaire Raphaël est associé à un 6 étoiles Michelin (à minima), il va falloir assurer. Je n’ai pas pris un jour de congés en plus pour contrôle les instruments ou les moteurs… Mais pour faire les courses et la bouffe !!! C’est mon destin… J’assume.

Nouvel équipage.
J’ai changé d’équipage… enfin presque. Franck fidèle entre tous est de nouveau avec moi. J’ai vraiment du bol… Depuis la visite de Mojito à St Trop il y a 18 mois et l’expertise de « La Magie » à Gènes en octobre, nous aurons fait pas mal de bornes et partagé pas mal de bons moments (et quelques moins bons!).

IMG_0320[1].JPG
Pour les autres, Romane est à Cuba, Pietro en Italie, Arnaud bloqué à Nantes et Fred à Dusseldorf. Quand à Guy, il fait sa rééducation pour essayer de monter les escaliers.

Mais ce bateau a une bonne étoile et c’est avec Olivier et Didier que Franck et moi allons terminer le parcours. Nous nous sommes rencontrés il y a plus d’un an lorsque le projet « Mojito » semblait bien parti, nous n’avons pas passé beaucoup de temps ensemble mais c’était autour d’une très bonne table avec de très bons vins (quand je vous dis que je suis piégé!)… Comme Franck, ils sont pros à La Palice et auront la charge de l’entretien de Raphaël pendant de nombreuses années… Quel meilleur moyen de découvrir un bateau que de naviguer dessus ?? Je suis vraiment content de faire cette troisième et dernière étape avec eux. Nous allons parler « technique » et çà me plait !!
Dommage pour Thierry qui est toujours entre San Francisco et Los Angeles… J’aurai aimé l’avoir à bord. Il aura surement comme moi une pensée émue en voyant Raphaël traverser le golfe de Gascogne de Gijon à La Rochelle. Il y a 7 ans, nous avions fait l’aller retour sur mon premier voilier (Piboulette était aussi du voyage) et j’aurais bien refait le remake au moteur avec lui. Diaporama souvenirs de CapJuby…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pareil pour Jean-Mi qui préfère rencontrer son kiné chaque matin plutôt que de venir naviguer avec nous ! Heureusement qu’il était là pour la première étape entre Gênes et Gruissan… Il va lire ces lignes alors message personnel :« Jean-Mi, applique toi !! on a des bornes à faire en bécane et des miles aussi en bateau ! Si tu n’es pas réparé pour fin avril je vais monter dire deux mots à ton chirurgien !! »
Quand on prend le temps de se poser quelques minutes et d’écrire quelques lignes de sa petite vie, on arrive vite à voir l’essentiel. Quoi de plus important que la famille et les amis ? Pourtant, il y a un an en discussion de ponton, un abruti dont j’ai heureusement oublié le nom et la bobine m’a affirmé que j’aurai trop de mal à trouver un équipage pour faire un tel périple et qu’il fallait absolument confier l’affaire à des convoyeurs professionnels…. Avec le recul, je crois que j’aurai pu embarquer 20 personnes dans l’aventure… Alors oui, je suis piégé à la cuisine mais j’ai quand même beaucoup de chance à la passerelle et je suis impatient de retrouver mon équipage !
En cherchant des photos pour illustrer cet article, je repasse avec plaisir des centaines de clichés… C’est vrai que le bateau (les bateaux) compte pas mal dans notre vie… Alors je ne résiste pas à vous faire un petit diaporama rétrospective de ces cinq dernières années… 😉

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le café à Mérignac est toujours aussi cher et aussi dégueulasse. Il est temps d’embarquer sur Air Portugal… Dans deux heures je suis à bord. Si le bonheur se mesure sur une échelle de 1 à 10… Je suis largement au dessus de 8 (je garde les 9 et 10 pour Delphine !)

img_12801.jpg

A suivre….

 

 

5 réflexions sur “22. Saison 2… Go !

  1. J’aurais aimé être avec vous pour cette dernière étape de ce long parcours.
    Je vous souhaite une météo clémente pour faire une arrivée triomphale entre les 2 tours de La Rochelle.
    @+ Fred.

    J'aime

  2. Hello Équipage Raphaël (modifié)

    Mais je suis certain que le capitaine ne s’est pas trompé dans le choix des marins.
    j’ouvre ma boite mail ce matin surprise l’article 22 Saison 2 vient d’apparaître dans ma boite, COOL
    Oui par ce que le 19-20-21, sont passé dans les Spams ? Aucune raison ou alors il y a un équipier de la CIA à bord…

    Et ce n’est pas sans une pointe de nostalgie que j’ai parcouru les lignes si bien écrite par le capitaine.

    le F 45f 5 pas connu , mais j’ai bcp navigué avec le même, en autre le N° 01 de la série équipé régate..
    OC 55 une autre histoire un bateau extraordinaire, déjà de suivre la construction à l’usine et le privilège d’avoir navigué à bord, lors de l’expo du Grand-Pavois 2013, la 1er Rencontre avec toi lors de la mise en main de ce beau navire. Une infime partie de ma vie chez Beneteau. (Mais)

    Qui aurai pu imaginé la suite des événements avec ce Grand Capitaine, marin, motard (biker) et blindé d’histoires, qui ma embarqué dans un trip Harley de 2000 Bornes dans les Cévennes et la 1er Nav avec Raphaël de Gênes à Gruissan,
    Comment ne pas avoir une pointe de nostalgie avec tout ça… 😊
    Dans tout les cas Chapeau bas pour ce convoyage de Gruissan à Lisbonne, oui ont peut parler de convoyage .BRAVO.
    (par ce que je ne suis même pas certain qu’un convoyeur aurait accepté de le faire)
    Je nuis pas inquiet pour la final…

    Suis au taquet dans la rééducation de l’épaule, je prends également des cours de patience.
    A très bientôt

    Amitiés
    jean Mi

    J'aime

  3. Et oui je grimpe l’escalier chez moi sans trop de difficultés, côté fémur ça se passe bien, mais je termine tout juste cette p….. de bronchite qui m’a épuisé depuis Carthagène.
    Quel pincement au cœur j’ai eu de vous voir sortir du port de Gibraltar depuis ma chambre d’hôpital.
    Encore merci Daniel pour ce bout de chemin dans ton super Yacht.
    Bon retour à La Rochelle, j’ai tout mon temps pour suivre Raphaël à l’AIS.
    Cordialement
    Guy

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s